LA MODE KITSCH


Website Hit Counters


HTML Hit Counters


Image and video hosting by TinyPic


Le kitsch a marqué plusieurs époques de la mode et du design, non seulement à la belle époque mais aussi lors de nos années 60 à 70. Il a explosé à partir de 1965 entre "Carnaby street LONDON" et au milieu du chic Parisien branché, mais ici, il revient en force pour 2010. C'était un timide "come back" mais sous une autre forme. je ne parlerais pas du kitsch des objets tels que "nains de jardins" , de boules à neige, ou autres tableaux rococo représentant des toiles faussement peintes reproduites en séries industrielles, des meubles en formica, ou autres objets plastifiés made in Taiwan in 1970. mais bien d'une certaine façon de voir le kitsch fashion plutôt chic...
En 2006,sa nouvelle source puise plutôt aux fashion lollipops attitude,kawai,et autres candy girls issues de la nouvelle tendance excentrique dont les Cosplays (vague Manga introduite par la culture japonaise) Puis notre fameux kitsch retourne en Europe avec la déferlante "TOKYO DECADENCE".
Le kitsch sera peut-être pour certains un besoin nécessaire afin d'oublier la crise, quoique le style n'est pas donné...Il a même enchéri !
Fin 1998 à 2000, les 3 films de la comédie déjantée "AUSTIN POWERS" auront été la série culte la plus représentative. N'était-ce pas un clin d'oeil façon "melting pot" aux séries-cultes télévisées et certaines héroïnes de cinéma des années 70 telles que ( Avengers, le prisonnier,amicalement votre,Star Trek,Barbarella,Dr Who...)
La mode "sixties" et "seventies" est la révélation de grands créateurs et de designers tels que: Mary Quant,Pierre Cardin,Paco Rabanne,Yves Saint laurent,Courrèges,Roger Vivier, Louis Féraud, sans oublier l'ambiance des Tati, Prisunic ou autres Monoprix,La maison de la Radio,les sièges tulipes,les poufs plastiques,la ball chair,les simili cuirs et autres matières métallo-vinylisantes,le tout, édulcoré sur des plages de musique ringarde d'orgue HAMMOND et de synthétiseur MOOG dans un studio dessiné par Le Corbusier !..

Dès 1967,Les tendances vestimentaires sont aux chaussures à plateformes, go-go boots, cuissardes,pantalons à pattes d'éléphants, aux mini-shorts, minijupes, puis aux maxi chaussettes, collants multicolores ,tee-shirts moulants,gavroches,maquillages extravagants,faux-cils,perruques,bijoux fantaisie,énormes pendentifs, gros ceinturons, émaux ou autres accessoires excentriques et psychédéliques...
Les couleurs flash sont à l'honneur: le violet, l'orange, le vert pomme,le rouge,le rose,le marron... mélangées ou associées aux extrêmes contrastes.
Le kitsch est l'art de tout oser sans avoir peur du ridicule... mais c'est aussi une façon de vivre positivement et libéralement sans se poser de questions.

Références musicales : "Switched-on-Bach" de Wendy CARLOS, "Messe pour le temps présent" de Pierre HENRY, PINK FLOYD, Tommy "les WHO","Pictures at an exhibition " Emerson, Lake and Palmer, "Pop Corn" Gershon KINGSLEY/ HOT BUTTER, "Eva" Jean Jacques PERREY.

Daniel HERMAN

lundi 23 mars 2015

" Izumihiiiflower " ou les Belles Aventures de M-A.iZU "

izumihiiiflower... alias M-A.iZU 
(la fille aux jambes et aux pattes de couleur)













1ère partie : " iZumihifashion " :

Charmants pseudonymes que s'est attribuée une charmante fille hors du commun. Non seulement je la considère comme la plus originale des blogueuses de mode de la Blogosphère, mais plus que çà encore... " La fille la plus originale que j'ai pu virtuellement  " rencontrer " depuis mon existence ! 



Je retrouve en M-A.Izu ( M-A. comme Marie-Anne  ), une partie de mon personnage en pure fiction, d'une réalité morale (ou immorale), une partie de mes rêves, de mes idées farfelues, ou le simple fait d'habiter sur une planète parallèle, et à la fois dans une rôle qui me serait complètement opposé. Presque comme un oxymore !
Disons qu'elle est un peu en moi la fille que je ne suis pas. ( Oui ! il y a tous en nous une part de sexe opposé à différents degrés de pourcentage ).



Tout d'abord, c'est dans la  " fashion blogosphère " avec le pseudo " izumihiiiflower " ( 3 " i " après le " h " ) où j'ai fait cette connaissance virtuelle : ( à ce jour, il faut dire que nous ne nous sommes jamais rencontrés réellement ! ), mais par fait d'articles dans mon blog, ce n'est pas la première fois que j'en parle : Dans un premier temps, j'entamais la rédaction sur mes inspirations de la mode, genre chaussures originales comme les BUFFALO's, sorte de baskets ou sneakers hybrides à plateformes que je portais en pionnier dans les années 90's ( période techno et dance music ).

Liens site de mode :  LOOKBOOK 






Puis ce fut un article concernant le retour des grandes chaussettes ( over the knee socks ) , dont j'avais créé en 2003, une ligne de 16 modèles différents avec mon associé Sylvain sous la marque ONYX.







Voyant qu' iZU adorait porter un style de jambières en "loose socks" façon school girl japonaise ou des longues chaussettes superposées sur des collants à tons bien colorés, c'était une belle aubaine de lui faire parvenir quelques échantillons de ma collection et très vite après réception, elles furent adoptées pour d'excellents clichés photos... Personne n'avait jusqu'à présent autant d'art pour les associer.


J'ai en admiration dans les tenues d' Izumihiflower, ce petit côté "Tom Boy" avec l'idole de mon enfance " Fifi Brindacier " (Pipi Longstockings ), elle aurait pu être le modèle officiel de la marque, si je m'étais un peu plus acharné sur l'aspect commercial, hélas, rapidement après cette idée d'avoir lancé " le retour des grandes chaussettes ", nous étions doublés, car le prix discount proposé par les hypermarchés mis fin à notre projet, bien qu'ils se soient emparés de l'idée... en présentant nos modèles, on avait mis le feu aux poudres, les espions industriels ont eu vite fait de lancer le marché qui correspondait à une demande, notre fabrication à la française a vite été combattue par les monstres de la grande distribution  qui étaient déjà en contrats depuis de longues années pour le textile classique avec leurs fidèles fabricants d'asie et d'orient.


Une série avec les chaussettes ONYX rayées 3 tons couleurs froides.





Fifi Brindacier ( version dessin et dans le feuilleton original - série de 1969 )


2 ème partie : iZumihiiillustration :


En tant qu'artiste intéressé par le monde de la musique, la mode kitsch et le design des années 70's, j'ai forcément été attiré par le personnage de Marie-Anne et j'ai pu découvrir d'autres talents et surtout celui d'illustratrice à travers son deuxième blog où nombreux dessins ont été réalisés durant son trajet d'étudiante. j'ai pu admirer ses prouesses et le raffinement des traits de plus en plus précis, le choix des couleurs , de l'expression. Un côté oscillant dans l'humour, le farfelu, l'absurde, et le tout sans tabou. Elle joue avec les personnages, les objets, les organes, et le décor fantastique et fantasmatique de son univers. Souvent à la limite de la censure, mais sans une once de vulgarité. L'art de jouer avec les extrêmes avec une âme d'enfant.


Il faut dire que personnellement, j'ai toujours eu une attirance pour le dessin d'art, mais je n'ai jamais vraiment pu exprimer cet engouement à titre professionnel. Déjà le fait d'avoir des directions éclectiques ne nous aide pas forcément dans la vie, alors je me suis spécialisé dans la musique électronique grâce à l'invention du synthétiseur et des premières musiques pittoresques et glauques écrites dans les années 70's ( Wendy CARLOS, Raymond SCOTT, Jean Jacques PERREY et François de ROUBAIX, etc ... ).
Je retrouve dans les dessins de Marie-Anne, ce côté pittoresque sur papier.
J'avais donc un choix entre la musique et le dessin, la musique à pris le dessus et elle est devenue une passion sine qua none.

PATTES de COULEUR ...


C'est sous son véritable nom à la consonance purement bretonne de Marie-Anne GUEGUEN que sortira le premier livret " Pattes de couleur " avec la collaboration des textes de Catherine ARMESSEN. Bel ouvrage édité par Chantal TRUBERT conviendra aux petits de 3 à 7 ans et pourrait remplir les bacs des libraires indépendants, mais aussi des bibliothèques publiques ou de l'éducation nationale, c'est un véritable petit chef d'oeuvre.

                      Séance dédicaces avec Chantal TRUBERT

Cette petite histoire pourrait  aussi réconcilier les arachnophobes avec les araignées.
Une première petite aventure qui marquera certainement une longue route vers d'autres illustrations. Affaire à suivre !
Dans l'immédiat voici quelques petites illustrations et autres croquis réalisées par M-A. Izu pour de futures et nouvelles aventures.


3 ème partie : GALERIE EXPO

                                       Esquisses exquises 







Et bonne visite sur  :